Souvenir de chieri

Fin 2005, Gabriel de Broglie reçoit une lettre du Président de l’Association pour la restauration et la promotion du patrimoine historique de la ville de Quiers (Chieri).

Cette lettre évoquait le problème du financement de la restauration de l’autel Broglie de l’église Saint Guillaume et Saint Georges ;  dans la mesure où cette ville est le centre historique de la famille, qu’on y trouve de nombreux vestiges ayant trait à la famille de Broglie, des anciennes propriétés, des églises, des autels, des tombes, etc., nous ne pouvions décemment pas ignorer cette demande.
Aussi, avons-nous décidé de lever des fonds auprès de la famille pour contribuer à la restauration de cet autel. Nous avons réussi à ramasser près de 10.000€ et avons envoyé cette somme à la commune de Quiers (Chieri).
Les édiles de la commune de Quiers (Chieri) furent agréablement surpris de cette générosité et, pour remercier la famille, promirent de nous inviter à Quiers casino (Chieri) après la restauration de l’autel.
Début 2008, nous avons été informés que la commune de Quiers était désireuse de nous recevoir et quelques membres de la famille (Charles-Albert et Marie Tarditi, Ludovic d’Harambure, Agnès Jolibois et Charles-Edouard de Broglie) ont alors travaillé sur l’organisation d’un déplacement familial.
Du 1er au 4 mai 2008, 80 membres de la famille, sous la houlette de Philippe Maurice, alors frère cadet du Duc de Broglie qui n’a pu se déplacer, et actuel Duc de Broglie, se sont retrouvés à Chieri et les dirigeants de la commune leur ont réservé un formidable accueil illustré par les présentes photos.
Outre la symbolique forte de ce retour aux sources, ce voyage a eu le mérite de rapprocher les deux branches françaises de la famille, avec une représentation proportionnelle tout à fait équilibrée entre les deux branches.souvenir-chieri-2008-Broglie-2