Pundji en tenue d’apparat

Pundji-en-tenue-d-apparatPundji, l’éléphante offerte par le maharadja de Kaputhala à la Princesse Marie de Broglie,  faisait partie de la famille et de la vie mondaine du château de Chaumont. Il n’était pas rare qu’elle apparraîsse en tenue d’apparat dans les jardins du domaine. Ils aimaient se rendre en Inde, chez un de leur ami le Maharadjah de Kapürthala, avec lequel ils partageaient notamment la passion de la chasse. Celui-ci venait aussi à Chaumont. En 1898, le Maharadjah offrit aux Princes, une éléphante. Un cornac indien, Ping Hanny, arriva avec l’animal. Il resta quelques temps pour s’occuper de Pundgi puis fut remplacé par un second, Kiry Sadoon. L’éléphante de la taille d’un ânon à son arrivée, grossit rapidement pour devenir par la suite un peu encombrante. Néanmoins elle faisait la joie de ses propriétaires, des invités et des Chaumontais. Elle était liée à la vie du château ; elle transportait sur son dos les visiteurs et participait aux chasses.