Le château de Coppet, sur le lac de Genève

La renommée du château de Coppet commence en 1784, année de son achat par Jacques Necker, d’origine genevoise, mais ayant fait une magnifique carrière à Paris, où il finit par être choisi par le roi de France Louis XVI pour être son ministre des finances.

chateau-coppet-necker-stael-de-broglie-facade

« Quand M. Necker acheta Coppet en 1784, c’était un ancien château fort en train de tourner à la maison de plaisance. L’une des anciennes tours subsiste, mais les murs d’enceinte ont disparu. Le ruisseau qui alimentait les douves fait des cascades dans le jardin. Les armes de Baron (cédées avec le château) s’épanouissent fièrement sur la grille d’entrée. Par les fenêtres on voit, d’un côté le lac, de l’autre le parc. C’est une demeure sensible ».
chateau-coppet-suisse-stael-de-broglie

bibliotheque-chateau-coppet

La bibliothèque du château de coppet

Depuis cette époque la maison est restée entre les mains de ses descendants, au premier rang desquels figure sa célèbre fille, Madame de Staël (de 1766 à 1817). Après son fils aîné, Auguste, mort jeune et sans postérité (1790-1827), et sa veuve, le château est passé en 1878 entre les mains de la famille d’Haussonville.  En effet, Louise de Broglie (1818 – 1882), nièce de Madame de Staël en hérita et épousa le Comte Othenin d’Haussonville. L’actuel propriétaire représente la huitième génération depuis Necker et le dixième propriétaire depuis 1784. 
Coppet est la seule demeure de la région lémanique encore en mains privées, ayant conservé tous ses meubles, objets d’art, tableaux et souvenirs de famille. Ce n’est pas un musée mais une propriété familiale ouverte au public qui appréciera d’oublier notre époque pendant une heure pour découvrir l’atmosphère des XVIIIème et XIXème siècles.
Dans la salle à manger d’été, un très beau portrait de Louise de Broglie, comtesse d’Haussonville (petite-fille de Mme de Staël), réplique de celui par Ingres, surmonte un piano de l’époque, car elle avait été une des élèves de Chopin.
La bibliothèque
L’ancienne « grande gallerie », dans laquelle Mme de Staël donnait ses célèbres représentations théâtrales, a été transformée en bibliothèque vers 1818 par son fils. Les vitrines ont gardé leur décoration de style « retour d’Egypte »; elles sont surmontées de bustes d’hommes célèbres: Homère, Virgile, Diderot, etc.
Les livres de Necker et de Mme de Staël ont été légués par Auguste de Staël à son beau-frère, le duc de Broglie, et ont quitté Coppet en 1830. Ils constituent maintenant une partie de la belle bibliothèque du château de Broglie, en Normandie. Les volumes que l’on voit aujourd’hui ont appartenu au comte d’Haussonville et à son fils, tous deux prénommés Othenin et tous deux membres de l’Académie française.

© sources
Les Broglie- Leur histoire -Prince Dominique de Broglie
www.chateaudecoppet.ch
www.swisscastles.ch