La Maison Gribaldi

Selon Mgr Della Chiesa qui écrivait en 1665, « la tradition de tout temps en vigueur, à défaut de documents, fait remonter les Gribaldi à l’époque des Lombards, c’est-à-dire au VIIe ou au VIIIe siècle. Ils seraient venus de Germanie ». Un cartulaire de Turin renfermait les débuts de la généalogie Broglia et remontait les Gribaldi jusqu’au milieu du Xe siècle.

ville-chieri-aujourdhui-maison-de-broglie

La ville de Chieri, au XXIème siècle

A l’origine de la République de Quiers (Chieri en italien), d’où est la famille, sept familles d’Albergo (maisons dites de Haute Noblesse, parce qu’il leur revenait, semble-t-il, d’héberger des hôtes illustres) sont réputées être les fondateurs, dans l’ordre de préséance suivant : Balbi, Gribaldi, Merlenghi, Albuzani, Mercandigli, Bensi et Pigloli.

On trouve les Gribaldi aux premières charges de la cité de Chieri, religieuse, à l’instar de Conrad, évêque d’Ivrée, politique, à l’instar de Guidetto, consul de la république de Quiers, de Bergognino et de Urietto, tous deux podestats (maire) de Quiers, etc.

Les Broglie appartiennent donc aux sept familles prépondérantes de la République de Quiers, en étant un rameau de la maison Gribaldi.