Château de Dormans

Situé à Dormans (Marne), sur la route du Champagne, à 120 km à l’est de Paris, le château de Dormans, ancienne demeure de la maison de La Rochefoucauld, est aujourd’hui un domaine public. Véritable poumon vert de 25 hectares, le Parc du Château de Dormans est un lieu de promenade privilégié pour les amoureux de la nature. Ouvert gratuitement toute l’année, il fait également le bonheur des pêcheurs. Partout l’eau est présente au travers d’étangs, de rivières, de cascades et autre jets d’eau. Il possède un verger conservatoire créé par quelques passionnés pour témoigner des productions passées et conserver la mémoire de nombreuses variétés fruitières. Au milieu des arbres majestueux, dont plusieurs essences rares, le verger conservatoire compte actuellement 153 arbres fruitiers (pommiers, cerisiers, poiriers, pruniers…) dont une centaine de variétés différentes.
Chateau-de-Dormans-de-broglie-facadeLe Château a appartenu à Charles Broglia puis au maréchal Victor-Maurice de Broglie.
À la fin du XIII° siècle apparaît dans les actes un certain Jean de Dormans, seigneur de Dormans. En 1373, à la mort de Jean II de Dormans, avocat, chanoine, cardinal, et évêque de Beauvais, chancelier de France, son frère Guillaume de Dormans lui succède comme seigneur, et comme Chancelier de France.
Cette famille s’éteignit à Dormans au XVI° siècle
Il fut acheté par Henri de Bourbon, prince de Condé, premier prince du Sang, également seigneur voisin, puisqu’il possédait le Château de Condé, situé à quelques kilomètres de Dormans. En 1646, son fils Louis de Bourbon, duc d’Enghien, en hérita avec le reste des biens de sa lignée, puis il passa au frère cadet de ce dernier, le prince de Conti, Armand de Bourbon-Conti.
vue-parc-chateau-dormans-de-broglie

À l’initiative du Cardinal Mazarin, un échange eut lieu en 1660, et le roi donna la châtellenie de Dormans (érigée en comté) à l’un des fidèles du cardinal, Charles Broglia (de Broglie). En 1674, Louis XIV l’érigea en Marquisat, avec les terres de Vincelle, mouvantes de la Tour du Louvre, et les seigneuries de Savigny, Vassieu, Vassy, Bonnefoi, la rue Franche et Soilly relevant du Roi à cause de la tour de Chatillon sur Marne.
Charles Broglia, Marquis de Dormans, Baron de Trelon, n’eut qu’une fille Anne Catherine (1663-1701) qui épousa en 1682 Hyacinthe, prince de Ligne, Marquis de Mouy (1658 – 1723).
Ce sont les Broglie et les Ligne qui donnèrent au château son aspect actuel, en ne conservant de l’ancienne forteresse que deux des quatre tours d’angle, et en donnant au corps central une physionomie de style classique de l’époque de Louis XIV.
Au cours du XVIII° siècle, le comté et le château passèrent de la maison de Ligne à la famille Boucot pour qui il devint un marquisat , puis aux Rouault de Gamache jusqu’en 1791.

Le Père Anselme signale que 9 portraits d’ancêtres de la Maison de Broglie se trouvaient au château de Trelon à Dormans.

Sources
Histoire généalogique et chronologique de la Maison royale de France, des pairs, Grands Officiers de la couronne…  – Père Anselme de Sainte-Marie (1733)
wikipedia
familiscope
Les Broglie – Leur histoire – Prince Dominique de Broglie


Les Broglia et le Château de Dormans dans "Histoire généalogique et chronologique de la Maison royale de France, des pairs, Grands Officiers de la couronne… " - Père Anselme de Sainte-Marie 1733

Les Broglia et le Château de Dormans dans « Histoire généalogique et chronologique de la Maison royale de France, des pairs, Grands Officiers de la couronne…  » – Père Anselme de Sainte-Marie 1733